Logo_EP2D Rogné

L’Éducation Permanente au Développement Durable (EP2D) est un dispositif destiné à favoriser la formation tout au long de la vie.

L’application des directives européennes sur l’éducation et la formation permet, à côté des formations initiales et continues, de valoriser les apprentissages non formels (par exemple ce qu’un-e bénévole peut apprendre ou mettre en œuvre dans une association, en participant à un atelier…) et informels (par exemple des compétences ou des savoirs en observant, en écoutant la radio, en discutant autour de la machine à café…). Ces apprentissages peuvent apparaître sur un CV, mais ils peuvent surtout participer d’une meilleure image de soi et favoriser les échanges et le lien social.

Ce qui détermine la classification comme éducation formelle, non formelle ou informelle réside dans trois critères :

. Les activités éducatives sont-elles structurées dans le cadre du système scolaire et universitaire ?
. Y a-t-il existence ou non de reconnaissance officielle d’acquis (diplômes ou titres) à la fin de la formation ?
. Y a-t-il une intentionnalité éducative clairement annoncée ?

Si les trois critères sont présents, il s’agit d’éducation formelle ; si le troisième au moins est présent, il s’agit d’éducation non formelle ; si le troisième n’est pas posé a priori, on est dans une situation d’éducation informelle.

L’éducation non formelle a une place centrale dans le domaine de l’éducation, au même titre que l’éducation formelle. Sa tâche n’est pas de combler les lacunes laissées par le système d’éducation formelle. Elle est complémentaire et contribue – avec d’autres formes d’apprentissage – au développement des compétences sociales d’une personnalité.

Il ne s’agit pas d’un système de rattrapage visant à compenser des manques mais d’un des éléments constitutifs d’une éducation réellement globale des jeunes, mais aussi tout au long de la vie.

L’apprentissage non formel doit être volontaire et accessible à tous. C’est un processus organisé avec des objectifs éducatifs (on retrouve là la notion d’intentionnalité). Il concerne l’apprentissage de compétences sociales et la participation à une citoyenneté active. Il est basé sur l’expérience et l’action et part des besoins des participants.

L’EP2D permet, librement, ces apprentissages et la valorisation des acquis.